La librairie de Clichy

Ses vitrines donnant sur la place de Clichy, elle s’appelle en fait, pompeusement, la « Librairie de Paris ». Chaque rendez-vous dans le quartier me fournit une excuse pour y faire un détour. LibrairiedeParis

Elle est l’une de mes préférées grâce à son incroyable fonds et à ses excellents libraires. Vous pouvez y entrer en disant « bonjour, je cherche des poèmes de Silvia Plath en édition bilingue » et, un jeune homme, dans un grand sourire, vous trouve ça en cinq minutes comme si vous lui aviez réclamé le best-seller du moment. Cela marche aussi avec la littérature latino-américaine dont le rayon est bien fourni, au milieu à gauche. Plus loin, il y a le théâtre et les beaux livres.

Si vous préférez les poches, grimpez l’escalier sur la droite. Vous pourrez vous planquer un peu pour choisir tranquillement un petit format.  Si vous aimez les raretés pas chères, redescendez et arrêtez-vous près de la table des nouveautés littéraires, sur la gauche en entrant. Il y a une petite boite en bois avec des anciennes éditions à prix cassé, et souvent des perles. A l’entrée, les touristes à la recherche d’un guide de Paris trouveront leur bonheur.

Librairie de Paris, place de Clichy, Paris

Publicités

La librairie du canal (Paris)

Une nouvelle librairie près de chez moi pour inaugurer une nouvelle rubrique.

O joie au retour des vacances de constater que les livres ont remplacé les fringues au bord du canal Saint-Martin dans le 10e arrondissement. Ce n’est pas un déménagement mais une véritable création, un pari courageux dans le contexte actuel.photo La librairie, flambant neuve, est vaste et lumineuse. En entrant, une grande salle réunit la littérature classique et contemporaine, avec du choix en littérature étrangère. J’y ai même trouvé un auteur ouzbek!  Je repartirai avec le dernier roman de Sorj Chalandon. Au fond, un bel espace pour les livres jeunesses avec des très beaux albums et les classiques. Les libraires proposent aussi un coin « Beaux-livres », la sélection reste limitée mais elle donne envie : le bouquin sur les Rita Mitsouko et Catherine Ringer, quelques livres de cuisine, des guides de paris, quartier touristique oblige (d’ailleurs, si elles ajoutent quelques exemplaires en anglais, elles sont sûres d’en vendre…).

O drame, mon coeur balance, je ne promets pas de ne pas faire quelques infidélités à mon autre librairie du coin « La plume vagabonde », un peu plus bas près du canal (rue de Lancry). 479471_605258776168526_1345499874_oUne petite librairie, toute en longueur, comme un cocon loin de l’agitation du secteur, où l’on vient glaner les nouveautés littéraires et les dernières infos du quartier. Je continuerai à y aller car Michel et Nacéra les deux associés sont de très bons conseils et lorsqu’on est pressé, l’étroitesse du lieu facilite le choix.