« La vie rêvée d’Ernesto G », surtout pas pour le titre !

Un coup d’oeil à la quatrième de couverture le confirme, il s’agit bien du « Che », Ernesto Guevara. Mon trophisme latino se réveille, l’envie de lire me démange. Le titre, c’est le domaine de Guenassia. J’avais eu envie de lire son premier roman, « Le club des incorrigibles optimistes », juste pour le titre. Le manque de temps m’en a empêché. Second roman, nouvelle occasion, je fonce.
La vie rêvée
Une fois le livre refermé, le titre sent l’appât marketing!! Le « Che » n’arrive que dans le dernier quart du roman qui raconte sa maladie dans un hôpital soviétique. Tout ce qui précède est bien plus intéressant. Le personnage principal du livre est un médecin juif tchèque, Joseph Kaplan.
A l’avènement du nazisme, un institut de recherche lui propose un poste perdu dans le désert algérien pour le protéger. Il doit étudier des moustitiques, servir de médecin aux nomades avec aucun équipement ni médicament. Cette cachette se transforme en retraite en enfer. Brûlé par le soleil, sans parler à personne, il vit en ascète. Une fois, la guerre terminée, il retourne à la civilisation, à Alger. Toujours médecin, le roman retrace ses amours, ses amitiés, ses engagements professionnels…De la bohème praguoise à la dolce vita algéroise, c’est une sympathique traversée de siècle de 1910 à 2010 mais qui manque de souffle, on ne saurait dire pourquoi. Un récit trop fourni, une période trop longue, trop d’aventures…que sais-je. On lit avec grand plaisir la première moitié du roman, la suite beaucoup moins et ce, malgré, l’entrée en scène du « Che ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s